ASSOCIATION « AWQAF » : Œuvrons pour l’eau-delà !



L’eau, une ressource vitale et un droit pour tous !


L’or bleu

Quel autre mois que Ramadhan pour nous rappeler combien l’eau nous est vitale et précieuse ? En Occident, elle est très accessible. Pourtant, dans d’autres endroits du globe, elle est surnommée « l’or bleu »… En effet, si l’eau peut nous paraître illimitée, cela n’est pas le cas pour tout le monde. Dans certaines régions d’Afrique, plutôt sèches, elle se fait de plus en plus rare.
À la fin de notre journée de jeûne, en général, nous n’avons qu’à ouvrir le robinet ou une bouteille, et alors nous pouvons nous abreuver d’eau potable, sans odeur ou goût particulier, al-hamdûliLLAH.
Mais certains de nos frères et sœurs se retrouvent avec une eau insalubre. Ce qui engendre diverses complications telle que des maladies, la plupart du temps mortelles : diarrhées, le choléra, la polio, le paludisme, la fièvre jaune, etc. Plus d’un million de personnes en décèdent chaque année et parmi eux, beaucoup sont des enfants…

Awqaf 2

Naissance d’Awqaf

L’association « Awqaf » a pour but de sensibiliser l’opinion et de lutter contre cette situation alarmante de pénurie d’eau.  Cette crise concerne beaucoup de populations africaines, et par conséquent, l’objectif est de créer des puits à travers le continent, bi ‘idniLLAH. Créée le 25 juin 2015, par Khaled, qui en est le président, elle est domiciliée à Montigny les Cormeilles, dans le 95. L’équipe compte 30 membres actifs, tous bénévoles. Il y a également deux bénévoles au Sénégal qui constituent leurs correspondants sur le terrain, s’assurant ainsi de la bonne réalisation des opérations.

Ce frère a été particulièrement marqué par un triste constat : « chaque minute, ce sont 5 enfants qui meurent des conséquences de maladies liées à l’eau ». Il a donc humblement cherché comment il pouvait venir en aide aux gens, afin de leur offrir une vie plus confortable bi ‘idniLLAH. L’association a eu la chance d’avoir un correspondant au Sénégal ayant une expérience dans l’humanitaire, al-hamdûliLLAH. Ce qui leur permet de bénéficier d’une expertise via le recueil d’informations et ainsi concrétiser leurs projets. ( Situation du pays, prix d’un puits).

Awqaf 1

Après la création des quatre puits, il a été défini que la construction  :
– requière en moyenne 2.300€
– permet de sauver environ 1000 vies
– permet d’agir sur du long terme et donc faire profiter les générations suivantes in shâ ALLAH ta’Ala.

Pour l’instant, l’association se concentre uniquement sur la construction de puits afin de faire les choses comme il se doit. Si cela s’avère fructueux, Awqaf aimerait également répondre aux autre besoins de la population africaine, notamment alimentaire via l’agriculture et le bétail bi ‘idniLLAH.

Awqaf pense à demain

Cette année, l’association s’est fixé l’atteinte d’un objectif avant fin 2016 :  construire 20 puits in shâ ALLAH ta’Ala. « En moins d’un an, ce sont 4 puits qui ont été créés Wa lilahi Al Hamd et deux sont actuellement en cours », confie Khaled, le président de l’association. Ils se sont aussi donnés pour but de construire 10 puits pour ce mois de Ramadhan in shâ ALLAH ta’Ala.
Pour le moment, les opérations se déroulent au Sénégal mais si ALLah leur permet de s’agrandir, ils souhaiteraient élargir leur périmètre d’action et s’implanter au sein d’autres pays d’Afrique bi ‘idniLLAH.

Pour renforcer son équipe et ses actions, Awqaf recherche actuellement des bénévoles qui disposeraient de compétences en :
• Communication/ Evènementiel
• Graphisme
• Dans le domaine du crowdfunding
• Administration ( il sont à la  recherche de locaux).

Une association qui a besoin de vous !

Awqaf 3

Awqaf s’adresse à toutes et tous, petits comme grands, quelque soit la confession. En effet, il faut se rappeler que « cela nous concerne tous ». Elle souhaiterait également mener des partenariats avec d’autres associations. Toutefois, la principale difficulté que rencontre l’association est l’absence de locaux. Il est donc difficile d’organiser des réunions et il est plus que nécessaire d’en obtenir un.
L’heure est de répondre à un défi et notamment en ce mois béni ! L’association espère récolter 43 000 € avant fin 2016 ! Nos frères et sœurs comptent sur nous, tout le monde peut agir à son échelle. Si votre situation financière ne vous permet pas de faire un don, aidez-les à sensibiliser les gens autour de vous en partageant au maximum l’information, en les rejoignant sur les réseaux sociaux et en utilisant l’arme la plus puissante qu’il existe : du’a.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur leur page Facebook et leur site.

Voici quelques mots du président de l’association :

Ne pas oublier que nous sommes uniquement de passage sur cette terre et qu’il nous sera demandé des comptes le Jour du Jugement, sur la situation dans laquelle nous avons laissé nos frères et sœurs alors que nous avions les moyens de les aider.
Cette vision des choses justifie notre slogan qui est « Oeuvrons pour l’Eau-delà » avec un clin d’œil au but principal de l’association.
Notre devise est simple : « On ne peut pas aider tout le monde mais tout le monde peut aider quelqu’un. »

 

Vous aimerez peut-être:

email

(1) Comment

Répondre à MERIBAI Cancel Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Latest Tweets

  • It seems like you forget type any of your Twitter OAuth Data.